Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud

Calamités Agricoles: Lettre au Préfet de Corse



Calamités Agricoles: Lettre au Préfet de Corse
Monsieur le Préfet,
 
En ma qualité de Président des Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud, j’attire votre attention sur la situation extrêmement préoccupante de l’ensemble des exploitants agricoles, suite aux effets terriblement néfastes de la sècheresse sur le devenir des exploitations.
Alors que le 12 Octobre 2011, la Commission Nationale des Calamités Agricoles doit déterminer l’enveloppe budgétaire allouée, on ne peut être que stupéfait du faible effort de communication et de diligence exercé par vos services, qui ont- semble –t-il –la curieuse impression de fonctionner en vase clos.
 
Les jeunes agriculteurs souffrent actuellement du peu de considération adressé par votre administration , rarement on a pu constater une telle détresse , face à des jeunes exploitants qui vivent du fruit de leur difficile  labeur  mais qui restent à la marge, sur le bord de la route , avec une flambée exceptionnelle des prix du foin , un épuisement des stocks , une augmentation irrationnelle des prix du fourrage qui épuise les ressources pécuniaires.

Les jeunes agriculteurs ne sont pas d’invétérés chasseurs de primes, aspirant à vivre dans l’assistanat mais des hommes et des femmes honnêtes qui vivent de leur travail mais qui aujourd’hui face à une telle situation, « ne s’en sortent pas » pour dialoguer trivialement, mais qui de plus est, ont le sentiment d’être abandonnés par une autorité chargée  de veiller à leur développement.
 
Afin de ne laisser personne au bord du chemin, nous vous demandons instamment de nous fournir tout élément constitutif à l’enveloppe demandée quant aux aides allouées face à la sécheresse, ce afin d’éviter tout débordement, d’une profession tellement essentielle à l’avenir de notre région, mais tellement peu comprise, soutenue et aidée face au contexte actuel.
Face à cette latente détresse quant à la survie de notre patrimoine agricole, j’ose espérer compter sur votre intervention quant à la résolution, de cet épineux problème et vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.
 
 
 
                                                                                             Pierre Toussaint GAFFORY
                                                                   Président des Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud